Les positions épistémologiques de Gilles-Gaston Granger en sciences de l’homme

Por • 3 nov, 2018 • Sección: sociologia

Jean-Dominique Robert

PHILOSOPHE, philosophe des sciences — et singulièrement des sciences de l’homme — , G. G. Granger est, en France, l’un de ceux qui, depuis de nombreuses années, travaillent avec le plus de rigueur à cerner les délicats problèmes épistémologiques posés par la « scientificité » propre aux sciences de l’homme et par ceux de leurs rapports avec la philosophie.

Robert, J. (1975). Les positions épistémologiques de GillesGaston Granger en sciences de l’homme.

Laval théologique et philosophique, Volume 31, numéro 3, 1975

URI : id.erudit.org/iderudit/1020493ar

DOI : 10.7202/1020493ar

https://www.erudit.org/fr/revues/ltp/1975-v31-n3-ltp0995/1020493ar.pdf

Post to Twitter

Escribe un comentario